Le Mont Katmai
Alaska, États-Unis
Altitude du mont Katmai: 2 047 mÉ
Vallée des Ten Thousand Smokes : 20 km de long, 3 à 9 km de large

Katmai_Crater_1980

Le 7 juin 1912, une terrible éruption, dans l'île de Kodiak, illumina le ciel comme en plein jour. On estime que 33 millions de débris furent projetés vers le ciel. Ce n'est qu'en 1915 puis 1916 que des expéditions se rendirent sur place pour comprendre ce qui s'était passé.  Elles ne trouvèrent rien de vivant, seulement de la boue et des cendres. Le sommet du mont Katmai avait disparu. Il ne reste plus aujourd'hui qu'une gigantesque caldeira de 13 kilomètres de diamètre et de 1 128 mètres de profondeur, remplie par un lac aux eaux bleu-vert. Une des expéditions découvrit à proximité une vallée abritant un volcan qui avait drainé de la roche en fusion du mont Katmai et ainsi provoqué l'effrondrement du sommet. Ce nouveau volcan, appelé Novarupta, était en fait la cause de toute cette violente activité. Il recouvrit la vallée sous une couche de cendre épaisse de 215 mètres et une vapeur sulfureuse, provenant de la rivière enterrée, s'échappait des fissures. C'est pour cette raison que l'endroit fut appelé la vallée aux ''dix mille fumées''. De nos jours, il subsiste peu de fumerolles, mais la valle est restée désertique. Elle a été classée monument national en 1918.